Chargement...
Chargement...

Sélection de livres

Dossiers

Massin (1925-2020)

Robert Massin vient de nous quitter. Typographe et maquettiste, son entrée aux éditions Gallimard en 1958 marquera à jamais l'identité graphique de cette maison (les lecteurs se souviennent de ses travaux pour Raymond Queneau ou Eugène Ionesco). Il sera le concepteur des premières couvertures de ...

Roman Cieslewicz (1930-1996)

Le grand maître du graphisme et de l'illustration, Roman Cieslewicz, est à l'honneur au MAD (Musée des Arts décoratifs de Paris) à travers une exposition La Fabrique des images (3 mai - 23 septembre 2018) qui explore les processus créatifs de ce grand artiste de l'image à travers l'exploitation d...

Coups de cœur

chacun sa guerre

Sciences humaines - HistoirePhilosophieGraphismeHistoire
Le témoignage fort et bouleversant du graphiste Otl Aicher, adolescent dissident et jeune soldat sous le régime nazi.
Otl Aicher (1922-1991) est connu pour ses créations visuelles pour la compagnie aérienne Lufthansa et ses indémodables pictogrammes créés à l’occasion des jeux olympiques de Munich en 1972.
Dans chacun sa guerre il n’est pas question de son œuvre graphique.
Publié en 1985 à l’âge de 63 ans, Otl Aicher évoque son adolescence et ses années de jeune adulte sous le régime nazi.
Comment l’adéquation de la pensée et de l’action est-elle possible sous un régime d’embrigadement et de propagande systématique où la plus petite expression d’une pensée critique signifie l’exclusion sociale ou la mise à mort ? Très proche des membres de la rose blanche, ces étudiants résistants exécutés en 1943 (il fut l’ami de Sophie Scholl et se maria avec sa sœur Inge Scholl), Otl Aicher a très vite choisi la stratégie du renard : non pas résister au risque d’une mort certaine, mais opter pour une action plus efficace comme cet animal «habile à s’adapter, à se masquer, à réussir sans attirer l’attention».
L’ouvrage est un récit poignant au cœur de la vie d’un écolier et d’un jeune soldat sous le régime nazi. Outre les récits circonstanciés de la vie d’un esprit libre et critique sous ce système totalitaire avec ce que cela comporte de sévices, d’humiliations, de dégoût de soi et des autres, l’ouvrage est ponctué de réflexions d’une acuité et d’une intransigeance intellectuelle rare : mises à l’épreuve en situation extrême des théories philosophiques, réflexions sur les causes de l’émergence du nazisme, questionnements critiques sur l’Etat, le Langage, le Christianisme, l’Amitié, l’Amour... Les passages de ses rencontres et de ses discussions avec Sophie Scholl et Inge Scholl sont à l’image de l’ouvrage : un propos sincère, sensible et bouleversant passé au crible d’une pensée honnête, sans concession, qui expose sans pathos le drame et la folie d’une époque. Le récit rocambolesque et hallucinant de sa désertion de l’armée clôt cet ouvrage beau et fort.



Nathalie du Pasquier Andata-Ritorno

ArtsArts graphiquesDessinGraphisme
Les objets dessinés par Nathalie du Pasquier, un voyage du réel à l'imaginaire...
Designer graphique et membre fondatrice du groupe Memphis, connue pour ses créations de motifs colorés, Nathalie du Pasquier se consacre depuis la fin des années 80 à la peinture. Son œuvre se caractérise par la représentation d’objets du quotidien et d’objets imaginaires. Elle interroge leurs rapports entre eux et à l’espace, mêlant formes minimalistes et compositions abstraites. Avec Andata-Ritorno, Nathalie du Pasquier poursuit ce questionnement à travers le dessin. Verre, transistor, ciseaux, ficelles, presses agrumes, l’artiste reproduit d’un trait simple et précis ces objets du quotidien. Des assemblages singuliers et des points de vue insolites instillent un soupçon d’étrangeté. La mise en page du livre fait dialoguer entre eux ces objets familiers avec un autre type d’objets quant à eux imaginaires. Ces constructions géométriques aux surfaces colorées bien qu’énigmatiques n’en transmettent pas moins une certaine familiarité dans leur beauté formelle et chromatique. Cet Andata-Ritorno, Aller-Retour entre réel et imaginaire constitue la poésie de l’ouvrage où l’étrange dans le familier confronté au familier dans l’étrange questionnent l’ordre des choses. Publiant des livres photographiques, les éditions Choses Communes continuent leur incursion dans l’univers du dessin avec cette magnifique création de Nathalie du Pasquier, deuxième opus de la collection Coup de Crayon.

A lire également:

The strange order of things / Humboldt Books

Don't take this drawings seriously 1981-1987 / Powerhouse

Gabon 1977 - Un Dan Juan chez les gendarmes / Humboldt Books

Site de Nathalie du Pasquier : https://www.nathaliedupasquier.com/home2.html