Chargement...
Chargement...

Dossiers

Mollat fête la science

Durant 15 jours la librairie Mollat s'associe à cet événement national qui cette année a comme marraine la fabuleuse Marion Montaigne.

Focus sur l'actu

Et si le Droit était le meilleur allié de la planète ?
La 7ème chambre correctionnelle du tribunal de Lyon a relaxé aujourd'hui les auteurs du décrochage du portrait du Président de la République; acte hautement symbolique puisque loin de vouloir se l'approprier ni pour leur déco d'intérieur ni pour le brûler sur la place publique, ces deux personne...

Brexit, une crise politique à rebondissement

Le Royaume-Uni s'apprête donc à quitter l'Union européenne - un processus qui devait s'achever le 29 mars 2019, après deux ans de négociations complexes entre le pays et les vingt-sept autres Etat...
Le rapport "Yellowhammer" vient de dévoiler les pénuries potentielles de médicament et de nourriture qu'un Brexit sans accord pourrait causer. Les députés ont forcé par un vote le gouvernement à publier l'intégralité de ce rapport dont une partie avait déjà fuité. Jusqu'où va aller le Brexit ? Ve...

Freud, 80 ans après

IL y a 80 ans, le 23 septembre 1939, disparaissait Sigmund Freud, le père fondateur de la psychanalyse. En redéfinissant les conceptions traditionnelles de psyché, d’inconscient et, plus largement, de l'âme humaine, les travaux de Freud ont singulièrement marqué le XXe siècle, touchant tous les ...

En immersion : le meilleur du journalisme d'investigation

Alors que la presse semble s'essouffler, on ne peut nier le rôle essentiel du journalisme d'investigation à travers le monde. Parfois au péril de leurs vies, des femmes et des hommes se mettent en danger pour dénoncer des affaires plus que sensibles et informer leurs semblables.

Héritages en question DEBAT PUBLIC TNBA MOLLAT

8ème saison pour ces débats publics, imaginés par la librairie Mollat, l'Université Bordeaux Montaigne et le TNBA
Initiées sur la saison 2012-2013, ces rencontres attirent un public nombreux, curieux d'une réflexion et d'un échange avec des penseurs d'aujourd'hui. Fruits d'une collaboration entre un lieu de création, une institution du savoir et de la transmission et un commerce culturel, ces débats publics ...

Sélection de livres

Nouveautés essais en sciences humaines et histoire

Sciences humaines - HistoireActualitéHistoirePhilosophie
Vos libraires en Sciences Humaines et Histoire vous proposent une sélection des nouveautés de la rentrée.

Nouveautés Poche

Sciences humaines - HistoireActualitéHistoirePhilosophie
Ils sont sortis en poche ! Voici quelques nouveautés sélectionnées pour vous.

Coups de cœur

Manuel indocile des sciences sociales : pour des savoirs résistants

Sciences humaines - HistoireSociétéPolitiqueTravail
Un bijou d'informations de plus de 1000 pages pour ouvrir les yeux et vous armer contre les fausses évidences et les idées reçues !

L'introduction de cet ouvrage remarquable précise que "ce livre est un kit intellectuel de survie contre les mécanismes qui nous divisent, et contre ceux qui s'en servent pour mieux régner (…) il offre des matériaux pour résister, changer nos visions des divisions du monde social et reconstruire entre nous des intérêts communs".

 

Des sociologues, des économistes, des professeurs… abordent une centaine de sujets d'actualité. Ils répondent aux questions régulièrement formulées, parfois choquantes, maladroites ou provocantes, à l'instar des débats largement diffusés par les médias et les réseaux sociaux.

 

Paye-t-on trop d'impôts ? Y a-t-il trop de services publics ? Les sondages sont-ils fiables ? Les chômeurs sont-ils de gros fainéants ?...

 

Le coût du travail et de la santé, le "soi-disant" trou de la sécu, l' (in)efficacité des syndicats, l'homosexualité, le voile, le logement, les discriminations, les gilets jaunes… Chaque interrogation débute par un bref éclairage du contexte actuel, à partir duquel les auteurs développent leur argumentaire, accessible, clair et documenté, visant à déconstruire nos fausses interprétations et nos jugements hâtifs.

 

Un "lexique de désenfumage" et une bibliographie pour aller plus loin permettront au lecteur de poursuivre le débat.

 

Un livre utile, éclairant, passionnant, qui ouvre les yeux et l'esprit. Une mine d'informations pour contrecarrer les fausses rumeurs, alimenter les débats et vous offrir tous les arguments pour faire face aux informations fallacieuses.

Le genre se livre

Sciences humaines - HistoireRécitSciences HumainesGenre
Le genre se livre : plusieurs façons d'être au genre, plusieurs façons d'être au monde...

S'emparer de la question complexe du genre, c'est ce qu'ont fait trois auteurs dans des textes aussi différents qu'intéressants. Ces notions complexes d'identité trouvent une nouvelle résonance que tout lecteur ne peut qu'apprécier.

Tout d’abord le très touchant Mon fils en rose de Camilla Vivian aux excellentes éditions La Contre-allée. Ce récit met en scène les interrogations d’une mère face à son fils. Depuis son plus jeune âge, celui-ci manifeste une appétence toute particulière pour le rose, les paillettes, tous les signes extérieurs de ce que l’on attribue généralement aux petites filles. Cela ne poserait pas de problème à cette mère si socialement ces marqueurs de soi-disant féminité n’étaient pas très mal perçus dès que cela concerne un garçon. Camilla tente de laisser son fils le plus libre possible de ses choix et de ses goûts mais se heurte vite à une société somme tout très rigide : que ce soit à l’école, à la piscine, le regard des autres est très pesant. Mon fils en rose dit aussi les non-réponses que la société européenne renvoie aux parents d’enfants dits « dysphoriques de genre ». Un écrit, au plus près du réel, du quotidien, qui loin de laisser indifférent son lecteur ouvre au contraire une réflexion sur le propre regard qu'il peut avoir sur cette notion de genre.

 

Encore un récit personnel avec Darling Days de Io Tillet Wright paru en français aux éditions du Seuil. Cette fois-ci, une jeune narratrice se raconte dans le New York bohème tendance trash des années 80:une mère défaillante, un père artiste lointain vivant à Berlin. Une existence pauvre, très cabossée pour Io, petite fille puis adolescente qui mène sans fard le projet de narrer sa formation d’identité. Darling Days est un véritable récit d’apprentissage interrogeant le genre. L’auteur est par ailleurs un célèbre porte parole de la communauté LGBT aux États-Unis.

 

On n’a que deux vies : journal d’un transboy d’Adel Tincelin est publié par les Éditions Cambourakis. Adel Tincelin livre dans un journal intime écrit au fil des mois une partie de sa vie : celle dans laquelle, elle comprend qu'elle se sentirait mieux en garçon qu' en fille et envisage de faire une transition. Le lecteur vit avec l'auteur les doutes, les émotions, les peurs mais aussi la drôlerie de certaines situations. Changer de genre c'est aussi apprendre et réapprendre : le je du journal se fait l'écho de cette quête dans laquelle l'écriture de soi est doublement au centre.

Des hommes justes : du patriarcat aux nouvelles masculinités

Sciences humaines - HistoireSexualitéFemmesSociété
Dans son nouvel ouvrage, l’historien Ivan Jablonka nous propose une réflexion sur le patriarcat et les nouvelles masculinités. Partant des origines du patriarcat, à travers les événements marquants de notre histoire, il nous mène vers des propositions concrètes pour «dérégler le patriarcat» et te...

Cet essai, très documenté, commence par une enquête historique et sociologique sur la place des femmes et sur l’exercice de la masculinité à travers les siècles, les cultures, la religion. Dans la famille, le couple, la maternité, il évoque le sort, voire la malchance, de naître femme à l’époque où la souffrance, l’exclusion et la soumission sont de mise. Pour être « estimable » une femme doit se conformer aux traditions, « un idéal de vie bonne au profit des mâles ».

 L’époque contemporaine voit une évolution significative de la condition de la femme, à travers notamment l’accès à l’emploi, les luttes féministes et les volontés politiques, mais cette émancipation reste freinée d’obstacles, gangrénée de discriminations genrées et de violences insidieuses. L’égalité parfaite demeure une utopie, dans tous les domaines (famille, travail, responsabilités politiques, temps libre, etc.).

 A l’heure où les violences faites aux femmes font la une de l’actualité, il est urgent de se questionner sur les causes de cette barbarie. Pour Ivan Jablonka, il est primordial de repenser la masculinité, d’en appeler les hommes à leurs responsabilités. En retraçant l’histoire du patriarcat, il interroge notre société moderne sur les masculinités contemporaines et sur les rapports hommes – femmes.

 Quelle masculinité voulons-nous ? L’égalité de genre est-elle possible ? Qu’est-ce qu’un « homme juste » finalement ?

 Un livre passionnant, un livre qui scandalise par la brutalité des maux, qui bouleverse par la justesse des mots, et qui parle à tous, aux femmes et aux hommes, qui subissent ou aspirent à d’autres formes de masculinités, à une société qui évolue et caresse l’espoir d’un avenir plus juste.

Heartland

Sciences humaines - HistoireHistoire - GénéralitésSociétéHistoire
Au coeur de la pauvreté dans le pays le plus riche du monde
"Redneck", "trailer trash", "hillbilly", trois termes parmi les plus péjoratifs du folklore américain. Et pourtant, derrière le mythe du « flyover country », ce grenier à blé des États-Unis considéré comme un désert culturel monolithique, de cette terre de poussière balayée par les tornades d'au...

Heartland : au cœur de la pauvreté dans le pays le plus riche du monde est autant le récit de vie d'une jeune femme qui tente de contrer un sort imposé par une fatalité ancestrale que le témoignage d'un abandon. Sarah Smarsh, en nous contant l'histoire de sa famille entre Wichita et les immenses plaines arables du Kansas, nous décrit le quotidien de cinq générations d'agriculteurs blancs du Midwest. C'est ici le portrait d'une pauvreté ignorée et occultée par la société tout entière qui nous est dressé, d'un gouffre qui sépare son monde des sphères du pouvoir américain. Car un blanc aux États-Unis ne saurait être pauvre. Comble de l'hypocrisie dans une société à œillères ne jurant toujours que par le mythe du self-made-man, paradoxe qu'aucun préjugé raciste ne saurait justifier. Il est dans l’imaginaire stéréotypé une aberration, un trash marqué par la honte donc un rebut invisible et ignoré.

Pire encore si cet homme pauvre est une femme, « […] deux mauvais coups portés contre un corps dans ce monde ». Fille d'une mère adolescente, Sarah Smarsh a choisi de rompre une chaîne qui entrave les destinés des femmes de sa famille depuis l'établissement des premiers blancs sur ces terres au XIXe siècle. Ce texte résonne comme une catharsis dans laquelle elle expurge un passé fait d'instabilité économique et sociale, de violences conjugales et de dysfonctionnement familial. De caravanes en appartements, d'un mari à un autre, du Texas au Colorado, les femmes qu'elle nous décrit sont de vaillantes itinérantes poussées sur les routes par une grande pauvreté et un instinct de survie qui malgré tout font d'elles de formidables forces de caractère.

Mais ce monde rural n'est en aucune façon vilipendé. Si la misère le touche c'est parce que les pouvoirs publics et politiques l'ont avant tout sacrifié sur l'autel du consumérisme. Dès lors, et surtout à partir de la fin des années 70, il est considéré comme un artefact encombrant dont il est temps de faire sonner le glas. Ce monde de campagnes et de paysans est un monde de l'expérience, un univers défini par son éloignement des forces de la culture qui allaient le transformer plus tard en une marchandise, un look, un label. Une communauté qui bien loin du cliché puritain est marquée par une véritable spiritualité vécue et un sens profond du sacré. Ici le travail reste « […] une communion avec une ressource, un matériau, autrui » mais se fait au prix de corps marqués par le soleil, de sueur et de souffrances. Mais quel bonheur que de « [...] travailler la terre, non pas pour le prix du boisseau de blé, mais parce que sentir l'odeur de la terre humide au lever du soleil relevait du sacré ».

«La récolte dépend d'la météo, non pas ? Une bonne graine fera son boulot et germera, mais vient la grèle et voilà que l'malheur frappe malgré tout. ». Le sort de l'Amérique profonde est résumé dans cette simple phrase. Mais malgré ce dur constat le livre de Sarah Smarsh nous montre que bien loin de sombrer dans le cynisme et l'amertume nombre de ces gens ont su conserver une vision du monde « […] selon laquelle la justice valait la peine qu'on se batte pour elle et une vie meilleure la peine qu'on la tente ».

Sciences humaines - Histoire

Chargement...

Articles

De Braises et de Cendres

Mardi 29 OCTOBRE 2019 à 20h30 PREMIÈRE PROJECTION DU FILM en présence de la réalisatrice Manon OTT Soirée organisée par l'association La Troisième porte à gauche Pour cette soirée, prévente des places au cinéma à partir du Samedi 19 Octobre.