Chargement...
Chargement...

Dossiers & Actualités

Le P'tit Spirou a perdu son papa

Co-créateur du "Petit Spirou", de "Soda" ou encore de la série "Berceuse assassine", Philippe Tome est décédé le 5 octobre à l'âge de 62 ans.

Rentrée BD : les 1ères belles lectures des libraires

Septembre 2019
Au programme pour la 1ère salve de cette rentrée bande dessinée : de belles rééditions attendues d'Osamu Tezuka et Frank King, des auteurs incontournables comme Nicolas de Crecy et David B (parmi nos conférence à la librairie), un surprenant récit d'anticipation venu des Pays Bas avec Tremen, une...

Coups de cœur

Camille Jourdy au pays des Vermeilles

Bandes dessinéesBD JeunesseBDActes Sud
Une variation douce, drôle et lumineuse d'Alice au pays des merveilles. Dès 10 ans et pour les grands !
Une nouvelle bande dessinée de Camille Jourdy devrait toujours être accueillie par une petite danse de la joie ! C'est dit ! Autant pour sa palette de couleurs lumineuses que pour la douceur de son écriture et son humour malicieux.
Après la trilogie vaudevillesque Rosalie Blum (adaptée au cinéma) et le magnifique récit-choral Juliette, cette pétillante variation d'Alice au pays des merveilles nous plonge dans l'enfance et son imaginaire.
Lors d'un pique-nique familial dans la nature, la petite Jo décide d'aller explorer les environs. En pénétrant dans la forêt, au détour d'un buisson... Surprise ! Un couple de lutin sur poneys ! Tout comme Alice suivant le Lapin blanc en retard, la téméraire petite Jo va accompagner dans les profondeurs de la forêt ce drôle de couple bien pressé. En effet, il faut faire au plus vite. Quelque chose de bien mystérieux se prépare... 
Nous n'en dirons pas plus sur ce livre au charme fou, mais nous préférons vous prévenir : vous risquez de croiser toute une ribambelle d'animaux qui parlent, de licornes-poneys et d'enfants perdus comme ceux chers à James Matthew Barrie dans Peter Pan.
Quelle merveille ces Vermeilles !
Camille Jourdy continue d'explorer le récit initiatique par sa ligne désuète et ses douces nuances de couleurs, pour signer un des plus beaux livres de l'année.
À lire à partir de 10 ans et pour les très grands enfants que nous sommes. 

Agnès Hostache, Nagasaki, Le Lézard Noir

Bandes dessinéesBDJaponcoup de coeur
Cette fascinante histoire s'inspire d'un fait divers. Nous sommes au Japon, face au chantier naval de Nagasaki, dans une paisible maison pavillonnaire on ne peut plus ordinaire.

Le personnage principal pourrait être d'ailleurs cet intérieur japonais si propre, soigné et fait de petits objets du quotidien.
Son locataire Monsieur Shimura est un cinquantenaire qui aime « cultiver des habitudes de célibataire qui servent de garde-fou ». Ainsi, chaussons, tatamis, sauce soja, livres et autres tasses de thé sont toujours parfaitement ordonnés et à leur place.
Mais la quiétude du décor va être vite froissée, lorsqu'un jour en rentrant de son travail, Monsieur Shimura constate avec sa règle millimétrée que le niveau du jus de fruit a étrangement baissé. Un grand mystère donc et un chamboulement pour cet introverti, dont les seuls témoins sont toujours les silencieux chaussons, tatamis, sauce soja, livres et tasses de thé toujours parfaitement ordonnés et à leur place.

Le trait naïf et la palette aux couleurs pastel d'Agnès Hostache immiscent alors le bruit sourd d'une présence. Cette attention portée aux infimes petits détails anodins qui nous définissent se retrouvent d'ailleurs dans ses précédents travaux d'illustration à la gouache ou l'acrylique (à voir ici).
En adaptant avec délicatesse le roman d'Eric Faye, l'illustratrice retient les mots dans l'épure et appuie les silences des objets pour nous conter une histoire inspirée de ces gens que l'on nomme les évaporés du Japon.
Car chaque année, plus de 100.000 Japonais disparaissent sans laisser de traces…

Avis donc aux amoureux de Chiisakobe et La cantine de minuit, la maison d'édition Le Lézard Noir nous livre une nouvelle pépite pour cette rentrée. Une grande maîtrise esthétique et narrative pour cette première création d'Agnès Hostache.

Un gros coup de coeur pour "Le loup" !

Bandes dessinéesBDcoup de coeurLoup
Après "Ailefroide Altitude 3954", Jean-Marc Rochette nous émerveille une fois de plus avec "Le loup", une confrontation, un duel magnifique entre l'homme et l'animal.
Jean-Marc Rochette n'est pas qu'auteur de BD, il est aussi alpiniste. Jeune homme, il s'aventure dans les sommets avec un objectif, un jour gravir Ailefroide. En 2018, il nous offre ce témoignage magnifique et tragique à la fois, l'oeuvre d'une vie : "Ailefroide Altitude 3954" aux éditions Casterman. La montagne ne le quitte pas et il y revient avec "Le loup". Il y raconte l'histoire de Gaspard, un berger qui se prépare à affronter l'hiver seul dans les montagnes, coupé du monde. Une nuit, son troupeau est attaqué par une louve qu'il finit par tuer, laissant un louveteau abandonné. C'est alors qu'une lutte à mort s'installe entre l'orphelin et Gaspard.
Sous des airs de fable, l'auteur nous livre un récit haletant et sublime !

Sélection de livres

Bandes dessinées

Chargement...